3 CONSEILS URGENTS POUR MIEUX RECRUTER (2)

3 CONSEILS URGENTS POUR MIEUX RECRUTER (2)

Temps de lecture :  5 minutes

 

 

CONSEIL NUMÉRO 2 

RENDEZ LA PREMIÈRE ENTREVUE INOUBLIABLE

 

VOTRE CANDIDAT SE SOUVIENT-IL DE VOUS UN MOIS APRES ?

Vous avez convaincu votre candidat que cela valait la peine de vous rencontrer. C’est l’heure. Pas de lapin. Bravo vous avez franchi avec succès la première étape !

La seconde est tout aussi primordiale. Le premier rendez-vous doit rester gravé positivement dans sa mémoire.

Je ne vais pas développer ici les techniques d’entretien. Cela fera l’objet d’articles ultérieurs.

Je vais surtout essayer de vous faire prendre conscience d’un fait intéressant. Bien souvent les candidats ne se rappellent pas précisément, plusieurs semaines ou mois après, s’ils ont ou non, rencontré telle ou telle société !

Vous allez dire que j’exagère. Détrompez-vous. Combien de fois ai-je vu des candidats hésiter, se trompant de nom, prenant parfois une société pour une autre.

Et même si vous êtes BNP-PARIBAS, se souviendra t-il avec précision l’entité, le métier, le recruteur, le poste pour lequel il est venu?

Disons que oui. Quand bien même. Se souvient-il avec précision du contenu des échanges? A t-il conservé une idée précise du poste proposé? des conditions de travail? du salaire? des perspectives d’évolution?

A t-il conservé un document, une plaquette qu’il aura parcouru ensuite et qui l’aura marqué? qui lui aura donner envie de poursuivre?

Nombre d’entreprises se contentent aujourd’hui d’avoir un site internet. Certains recruteurs  se contentent de donner leur carte de visite. D’autres ne font même plus ce effort.

Imaginez que vous achetez une voiture (ou un bijou pour les femmes). Vous visitez 6 concessionnaires (ou bijoutiers). Vous voyez 36 modèles. Vous en retenez 5. Vous devez choisir. L’un vous a laisse une belle plaquette avec des photos qui font rêver. Un autre une plaquette moche, un autre un vague document et les autres rien. D’après vous, qu’allez-vous acheter??

Pareil pour vos candidats..mettez-vous à leur place de temps à autre.

 

VOTRE CANDIDAT A T-IL EN TÊTE LE TIMING DES OPÉRATIONS ?

Annoncez-vous clairement à vos candidats les phases du processus de recrutement ? Et surtout les respectez-vous ?

Vous êtes un RH zélé et consciencieux. Vous annoncez que d’ici 48 heures un manager prendra contact. Est-ce le cas ? Avez-vous mis en place une procédure de suivi et de relance éventuelle ?

Si vous saviez combien de fois j’ai entendu des candidats, et pas forcément les moins bons, me dire : « Ah oui je les ai rencontrés, et je n’ai jamais eu de suite. Ils doivent me recontacter mais je ne sais pas quand. Je n’ai pas eu de précisions, et plus aucune nouvelle ».

Caricatural? Hélas non, c’est très fréquent.

 

LA DURÉE DE VOTRE PROCESSUS DE RECRUTEMENT EST-ELLE ADAPTÉE ?

Il y a des sociétés moins intéressantes qui ne laissent pas passer un bon candidat sans lui avoir remis une offre en mains propres, après la première rencontre (qui peut comporter plusieurs entretiens).

Je ne dis pas que c’est ce qu’il faut nécessairement faire.

Il n’en demeure pas moins, que le choix est souvent vite fait, entre une entreprise qui annonce un processus flou, trop long, ou n’annonce rien, ou annonce et ne tient pas, d’un coté, et, de l’autre coté, une entreprise qui donne du concret, qui est précise et solide dans ses processus, et surtout, réactive.

Autrement dit, un candidat signe souvent dans une structure moins intéressante potentiellement, mais qui montre vitesse et efficacité, qui le respecte et lui propose du concret, qu’une structure plus lourde, lente, ou il sent qu’il n’est qu’une option parmi tant d’autres, même si sur le papier elle est beaucoup plus intéressante.

Vous allez me dire que c’est faux. Que toute personne sensée préfère subir un processus de recrutement sur une durée de 6 mois, à la Société Generale, plutôt que signer en quelques jours dans l’ESN du coin.

Sur le papier c’est vrai. Dans le monde réel pas tant que cela. Les gens sont pressés. Ils veulent du palpable et vite, et surtout de la considération. Etre considéré comme un pion est agréable pour personne.

 

LES BONNES MANIÈRES

Vous pensiez que j’allais vous donner des idées extraordinaires, novatrices, originales? Vous êtes déçus? C’est mauvais signe pour vous…

Les entreprises rivalisent d’imagination et de créativité. Elles proposent des journées portes ouvertes, des tchat en ligne, des tests originaux, des beaux locaux, des activités sympathiques et autres avantages internes…mais souvent elles gâchent tout avant que l’histoire ne commence.

Le candidat arrive. On le fait patienter en salle d’attente. Souvent trop longtemps.

On ne lui dit pas qu’il y a du retard. Ni combien de temps il va devoir patienter.

On ne prend pas le temps la peine de s’excuser pour le retard.

On lui demande souvent de se présenter et on rentre dans l’entretien en s’étant à peine présenter. Sans mise en condition. Sans prendre la peine d’instaurer une relation conviviale d’égal à égal.

On annonce rarement le processus et le timing d’entretien de la société. Les délais de réponse.

On fait trop sentir au candidat qu’il est…un candidat. Plutôt qu’un professionnel que l’on respecte.

Tout cela se résume en trois mots : privilégiez avant les BONNES MANIÈRES et le RESPECT.

Tout le monde y sera gagnant.

 

ON SE RÉSUME

– Respectez vos candidats

– Annoncez votre processus de recrutement

– Veillez a ce qu’il soit tenu

– Laissez leur des documents de qualite

– Veillez aux bonnes manières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *