Conseil Numéro 3 : la notoriété de l’entreprise

Conseil Numéro 3 : la notoriété de l’entreprise

Vous êtes un bon commercial. Junior ou confirmé, vous avez fait vos preuves et affichez un parcours éloquent.

Vous vous dites que rester en zone de confort n’est pas l’idéal pour votre avancement de carrière.

Vous commencez à regarder autour de vous en quête d’opportunités. De plus vous êtes souvent contacté par des chasseurs ou des sociétés en direct.

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes apparemment.

Seulement voila comment choisir votre prochaine société

Quels sont les critères que vous devez surveiller et comment les prioriser pour ne pas vous tromper ?

Voici le second d’une série d’articles sur 5 critères essentiels concernant votre futur entreprise pour ne pas vous tromper sur votre prochain job :

  1. Sa taille
  2. Son mode de management
  3. Sa notoriété
  4. Son positionnement
  5. Son mode de rémunération

Poursuivons :

Sa notoriété

Est-ce que la notoriété d’une entreprise est importante?

Lorsque je demande à des commerciaux : « citez-moi 3 sociétés pour lesquelles vous aimeriez travailler », je ne peux pas m’empêcher d’attendre certains noms…qui ne viennent pas toujours.

La notoriété spontanée est devenue un facteur assez volatile. S’il est vrai que les grandes entreprises et les gros budgets se partagent la part du lion dans l’espace de communication réservée au « corporate branding », Internet encore une fois a changé la donne.

Une petite société pointue avec de la valeur ajoutée et une communication affûtée peut jouir d’une excellente notoriété sur son marché. Si elle maîtrise les techniques de « Inbounding » et de référencement naturel, elle peut même parvenir à surclasser des grandes entreprises sur les niches qu’elle occupe.

Réseauter, publier des articles à fort contenu, ds livres blancs, occuper les bonnes tables rondes, sont autant d’autres moyens de créer sur le moyen et long terme une notoriété de qualité.

Le cabinet Investance par exemple pendant des années jouissait d’une excellente notoriété dans le domaine des risques, avec à peine une centaine de consultants.

SQLI bien avant de devenir un groupe de 2.000 personnes jouissait d’une excellente notoriété dans le conseil en architecture technique des systèmes d’information.

Aujourd’hui on parlerait plutôt d’Octo détenteur du  « Great Place to Work » Award 2018.

Bien sur l’une des meilleures façons d’asseoir sa notoriété reste d’apparaître en tête des différents palmarès existants.

Pour autant revenons à notre question. La notoriété d’une entreprise est-elle importante ou pas en tant que facteur de choix de mon futur employeur?

Parmi les noms que j’attends quand je pose ma fameuse question aux commerciaux, je citerais par exemple Altran, ou Alten. Or étrangement ces noms ressortent rarement.

Ces sociétés jouissent pourtant d’une importante notoriété sur leur marché. Et elles recrutent des commerciaux « à tour de bras » par wagons entiers.

Qui recrutent-elles?

Le plus souvent des jeunes diplômés de grandes écoles qu’elles forment à leur métier.

Pour ne garder que les meilleurs.

Elles ont en outre souvent les moyens de les conserver un certain temps. Compte-tenu de la taille des équipes à gérer, la voie vers le management est tout tracée pour les meilleurs commerciaux : Encadrement de consultants opérationnels, management de commerciaux pour faire grandir son centre de profil, responsabilité d’un P&L.

Il n’y a pas a dire, ce sont des bonnes écoles et ces sociétés restent souvent la voie royale vers des postes à responsabilités dans des sociétés moins prestigieuses.

La ou notre sujet devient intéressant, c’est que si ces sociétés jouissent d’une forte notoriété chez les jeunes diplômés, c’est moins le cas chez les commerciaux confirmés, qui envisagent rarement d’y postuler. Quand ils n’en ont pas une image carrément négative.

Ainsi donc la notoriété globale ne nous renseigne en rien dans l’absolu.

Les questions de départ que vous devez toujours vous poser sont : « qui suis-je? », « ou en suis-je dans mon parcours », « qu’est-ce que je cherche? » et surtout « qu’est-ce qui me convient vraiment? ».

S’arrêter dans son choix à un critère tel que la notoriété d’une entreprise est une erreur.

Un pays peut être magnifique sans que son climat puisse me convenir.

Une entreprise à notoriété faible est peut-être le terreau dans lequel je pourrais le mieux développer ma spécificité et apporter ma pierre à l’édifice.

A l’inverse une entreprise à notoriété forte a peut-être déjà industrialisé ses process et n’attend plus grand-chose des individus sinon leur matière première.

Bien sur c’est caricatural.

Comme dit plus haut, une société peut être petite, récente, avoir une notoriété forte sur une niche, et encore tout à bâtir.

Gardons simplement à l’esprit qu’il ne faut pas s’arrêter à l’exposition publicitaire d’une entreprise plus souvent liée à la taille de son budget de communication qu’à sa manière de faire grandir ses collaborateurs.

Le fait pour une entreprise d’être connue ou non n’est en rien un gage de l’épanouissement personnel que je pourrai  y trouver.

Tout le monde connait Porsche et sans doute beaucoup aimeraient en posséder une. Mais celui qui en a conduit une, sait qu’une Porsche ne se conduit pas mais se pilote, et n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Trouvez la société qui vous convient, pas celle qui se vend le mieux.

 

Nous verrons dans le point suivant un critère de choix essentiel, le « positionnement » de l’entreprise sur son marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 1ere plateforme sélective de recrutement pour commerciaux | Powered by Outstandingthemes