3 CONSEILS URGENTS POUR MIEUX RECRUTER

3 CONSEILS URGENTS POUR MIEUX RECRUTER

Temps de lecture : 6 minutes

 

 

CONSEIL NUMÉRO 1 

PERSONNALISEZ LA PREMIÈRE PRISE DE CONTACT TÉLÉPHONIQUE

 

Vous devez recruter.

Vous connaissez votre métier.

La réalité est que, souvent, malgré vous, les recherches (sourcing) vous accaparent.

A en oublier parfois les fondamentaux qui font la différence dans les résultats finaux.

Voici quelques conseils d’un humble chasseur pour ceux qui voudront bien les écouter.

Rien de plus horripilant pour un candidat sur-sollicité qu’une première approche banalisée

Vous avez identifié un Cv en or. Vous vous jetez sur votre combiné pour prendre rdv.

Même si votre entreprise fait partie des ‘Best places to work’, ne la jouez pas facile. Pire, ne soyez pas arrogant.

N’oubliez pas que ce Cv en or ne l’est pas que pour vous. La concurrence est rude. Un bon candidat a le choix. Vous n’avez que l’embarras.

Etre convaincu des atouts et de la différenciation de son entreprise c’est bien. Mais insuffisant.

Il va falloir très vite démontrer que vous êtes vraiment incontournable (qui l’est vraiment?). Et qu’en tous les cas, vous rencontrer ne peut être pour le candidat qu’une expérience enrichissante et valorisante.

Préparez le moindre appel comme si c’était le seul à passer

Je sais. Vous allez penser que j’ai perdu contact avec les réalités du terrain…

Reposez-vous donc souvent la question : quel est mon job, téléphoner ou recruter?

Ne vous contentez jamais d’un lapidaire « votre profil est intéressant et j’aimerais vous rencontrer ».

Évitez encore plus le premier appel de type « interrogatoire ».

Votre entreprise est un produit fortement concurrencé. Et comme tout produit sur le marché, il faut le vendre.

Prenez le temps. Cette première prise de contact téléphonique doit être personnalisée.

Vous devez la préparer.

Évitez les grosses erreurs en introduction

Bien souvent, le recruteur s’intéresse naturellement plus à l’expertise et l’employabilité immédiate du candidat qu’à son projet professionnel et ses motivations de changements.

Soyez à l’écoute.

Essayez de comprendre le plus vite ce qu’il souhaite « acheter ».

Et si vous n’avez rien à lui vendre qui corresponde dans l’immédiat à son projet, tant pis.

N’essayez pas de tordre le poste pour y arriver à tout prix. C’est contre-productif et nuisible à la création d’une relation qui pourrait devenir fructueuse. Il m’est plusieurs fois arrive qu’un candidat me dise « j’ai apprécié              notre contact et, bien que le poste que vous me proposez ne corresponde pas à mes attentes, je vous propose de contacter de ma part untel… ».

Par exemple, si le poste que vous proposez exige un investissement de 60 heures par semaine, et que votre candidat souhaite justement lever le pied, vous avez plutôt intérêt à lui vendre la qualité de votre environnement de travail que d’insister sur le fait que le poste à pourvoir réclame investissement personnel et motivation.

Et si cela ne suffit pas, laissez tomber, même si sur le papier ce candidat est parfait, la greffe ne prendra pas.

Si votre candidat indique son gout pour l’international et son souhait éventuel de s’expatrier, inutile de le contacter pour un poste à Paris sans déplacements et sans réelles perspectives d’expatriation.

Sauf…si son environnement de travail quotidien le mettra par exemple en relation régulière avec une culture internationale et des contacts à l’étranger qui pourraient lui servir de passerelle réelle à moyen terme.

Cela semble évident. Mais soyons honnête. Qui n’a pas cédé une fois à la tentation d’essayer de convaincre le candidat parfait que le poste propose l’est aussi, alors que de toute évidence le candidat n’est pas acheteur ?

Bref, ne confondez pas vos objectifs et les siens.

La meilleure façon de vendre est de demander à son client ce qu’il souhaite acheter

Intéressez-vous sincèrement au projet de votre candidat et essayez dans votre argumentation de coller au maximum à ses attentes.

Si ce n’est pas possible, ne perdez pas votre temps et ne lui faites pas perdre le sien. Il vous en sera reconnaissant.

Il sera alors toujours possible de créer une relation de type networking en lui demandant s’il connait dans son entourage quelqu’un qui serait intéressé par ce que vous avez à proposer aujourd’hui.

En prenant acte de son projet par un questionnement sincère, vous conservez également la possibilité de le recontacter ultérieurement lorsque vous aurez à pourvoir un poste plus proche de ses attentes.

One Reply to “3 CONSEILS URGENTS POUR MIEUX RECRUTER”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *